Nombre total de pages vues

mardi 15 septembre 2015

VANCOUVER - AOUT/SEPTEMBRE 2015 - JOURS 1 A 3 - JUSQU'A WHISTLER : 225 km


C’est la 3ème fois que nous venons à Vancouver, la première étant à l’occasion d’un voyage dans l’Ouest canadien, une boucle au départ d’Edmonton jusqu’à Vancouver par Banff, traversée de l’île de Vancouver, ferry jusqu’à Prince Rupert à la frontière de l’Alaska et retour par Jasper. C’était en 1986. La fois dernière, en 2010, c’était au retour d’un road trip plus croisière en Alaska en route pour Seattle.
Cette fois-ci, nous avons l’intention de mieux découvrir la région et principalement l’île de Vancouver, connue également comme « Ile aux Ours », grande comme le Benelux. 



Venant de province, le voyage jusqu’à destination s’effectue en deux étapes : province/CDG et le lendemain matin, CDG/Vancouver. Il fait un temps radieux sur le parcours et nous profitons de vues magnifiques tant sur le Groenland qu’à l’arrivée.
Groenland

Le Mont Rainier



Nous commençons par louer une voiture (Hyundai Accent) et en attendant l’heure du check-in, nous flânons au tout nouvel outlet mall ouvert au début du mois à deux pas de l’aéroport avant de nous installer au Days Inn de Richmond à 4 km du terminal.
Ainsi, notre périple peu démarrer dès notre réveil tôt le lendemain matin compte tenu des 9 h de décalage avec la France.



Après la traversée de la ville peu encombrée à cette heure, nous empruntons une belle route baptisée « Sea-to-Sky » (Hwy 99). Elle longe le fjord sur une bonne distance avec de nombreux centres d’intérêts sur le parcours. (Au Canada, attention à la signalisation : les points de vue sont souvent mal indiqués et quand ils le sont, parfois il n’y a rien à voir ! D’autre part, il y a souvent de beaux endroits qui mériteraient qu’on s’y arrête, mais il n’y a aucun moyen de le faire en toute sécurité).
Shannon, Brandywine et Alexander Falls. Ces dernières sont situées à l’écart de la route, en direction du parc olympique. On dit qu’on y rencontre souvent des ours. Ce ne fut pas notre cas.
 Shannon Falls

 Brandywine Falls

Alexander Falls
Un peu au nord de Whistler, c’est Green Lake dont la couleur émeraude ne fait pas mentir son appellation.
Green Lake
Whistler est un grand « village » avec de nombreuses subdivisions éparpillées dans les forêts alentour, au pied de la montagne qui accueillit les JO d’hiver en 2010. Tout y est cher : hôtels, restaurants, parkings.




Ce soir, nous dormons dans une auberge de jeunesse pour routards de luxe, le HI Whistler, 8 km avant la ville proprement dite.



Aucun commentaire: