Nombre total de pages vues

jeudi 28 mai 2009

ARCHIPEL D'HAWAII MAI 2009 - JOURS 1 et 2


Pour « zapper » ce préambule et passer directement aux photos, aller à JOUR 3 et suivants.

Contrairement à nos habitudes (un billet AR sans réservation et aucun point de chute à destination ni sur le parcours), ce voyage avait été un minimum préparé : réservation de tous les vols américains. Idem pour les voitures de location et les hôtels, sur Internet sans intermédiaire, afin d’avoir les meilleurs prix. On y a toujours trouvé soit des tarifs adaptés aux seniors que nous sommes devenus, soit au personnel de compagnies aériennes. L’itinéraire avait été très étudié à l’avance - merci Virginie ! - laissant peu de place à la fantaisie. Cette atmosphère de « voyage organisé » n’est pas trop à mon goût, mais compte tenu que nous n’avons plus l’âge du camping sous la tente et que le coût de la vie dans ces îles dépasse largement notre budget habituel, on ne pouvait pas se laisser aller à trop d’improvisation qui nous aurait pénalisés en temps, donc en argent.

Ce devait être la 11 ou 12ème fois que je visitais les USA, dont la moitié ces dernières années, alors à peine débarquée, je m’y sens comme chez moi après une longue absence. J’essaie de vivre à l’américaine usant et abusant des coupons de réduction qu’on trouve partout, pour se nourrir, pour se loger (pas à Hawaii), pour visiter, ainsi que des cartes de fidélité des magasins d’alimentation qui donnent droit à réduction immédiate sur les produits.

Le début du mois de mai nous a semblé la période idéale pour visiter ces îles. La température y est très agréable, ni trop chaud ni trop frais, peu d’humidité dans l’air, quelques pluies tropicales bienfaisantes la nuit, et peu de moustiques. Ce ne doit pas être la pleine saison des fleurs, mais il en fleurit néanmoins une belle variété. Inhabituel sous les Tropiques, j’ai trouvé que le soleil se couchait tard (19 h 30) et disparaissait plus lentement qu’ailleurs.

Attention, la luminosité est importante, ce qui donne souvent des photos surexposées malgré les réglages.

Pour qui a déjà eu la chance de visiter notre Polynésie, celle-ci est très différente. Hawaii, c’est l’Amérique avec les qualités de ses défauts. Ce que j’appelle « la Polynésie aseptisée ». Le manque d’authenticité de ses îles m’a déplu. Par contre on y trouve de plus belles plages de sable propre exemptes de fragments de coraux morts, mais peu de lagons calmes où se baigner sinon sous la surveillance d’un professionnel du sauvetage. En fait, on a pris peu de temps pour tremper dans le Pacifique. On aurait dû passer un jour de plus dans chaque île… seuls notre budget et des contraintes d’agenda nous en ont empêchés.

Il faut aller à Hawaii avec un oeil neuf, ne pas se dire qu'on est en Polynésie et surtout ne pas faire de comparaison avec nos îles lointaines.

Pour résumer, côté budget voici quelques trucs :

- Une catégorie d’hôtel où on peut se loger sur le continent pour $35 (avec des coupons !) coûtera ici largement plus du double. Pensez à chercher un tarif auquel vous pourriez prétendre.

- La restauration est sensiblement au même prix (et relativement bon marché). Pour $10, un plat unique dans un restaurant suffit généralement à combler n’importe quel estomac (s’il supporte ce type de nourriture !) Ne vous privez pas des buffets « All you can eat » (en général chinois mais où l’on trouve de tout) Vous pourrez vous rassasier en engloutissant (et buvant - soft drinks) comme indiqué : « tout de que vous êtes capables de manger », de l’entrée au dessert. Sans exagérer sur les quantités, cela permet au moins de voir ce qu’on a dans son assiette et de choisir en conséquence ! Ces buffets sont si variés qu’il y aura toujours de quoi contenter les plus difficiles. Ceci est valable également sur le continent US.

- Les produits d’alimentation achetés au supermarché sont un peu plus onéreux que sur le continent et en tous cas me paraissent toujours plus cher que chez nous.

- Le carburant ici approche en ce moment les $3/gallon donc plus cher que sur le continent.

- Epluchez les brochures touristiques de toutes sortes, on y trouve des coupons de réduction (pas 20 cts ou 50 cts sur un article comme chez nous mais - 50, voire - 75 %, 1 acheté = 1 gratuit, etc, ce qui n'est pas négligeable surtout sur le prix d'une chambre d'hôtel)
C’est vrai que je fais un peu « radin » sur cette photo, mais aux USA rien de plus naturel. Alors je m’adapte ! Autres lieux, autres mœurs …

- A Hawaii, les magasins de souvenirs Hilo Hattie (au moins un par grande ville) offre un cadeau à chaque visite, un autre si vous avez découpé le coupon qui va bien et achetez pour une certaine somme, et vous offre d’autres coupons pour des entrées à réduction sur certains sites touristiques.

- Pour les billets d’avion sur Hawaiian Airlines, à certaines saisons les tarifs varient selon l’heure du décollage. Le même trajet peut ne coûter que $45 à 7 heures, $65 à 8 heures, mais 120 à 10 heures ! Compte tenu du décalage horaire (12 heures), il est facile d’être matinaux !

Mes autres autres tuyaux (USA PRATIQUES) sont valables ici aussi.
Comment pensez-vous que je puisse voyager autant si je ne fais pas attention à tous ces détails ?

JOUR 1 : Voyage Province/Paris
JOUR 2 : Paris/Los-Angeles/Honolulu.


Los-Angeles : 9 heures de décalage, Honolulu : 12 !

Aucun commentaire: