Nombre total de pages vues

dimanche 18 mai 2008

LE SUD - MAI 2008 - PARIS-ATLANTA et ATLANTA-CARTERSVILLE – JOUR 1 : 90 Km

Nos valises sont bouclées pour un voyage d’un mois minimum qui nous conduira :

- de la Georgie, au Tennessee, pour sa musique

- Mississipi, Louisiane, le Grand Sud, ses bayous, ses demeures ante bellum

- Texas, Oklahoma, Missouri sur quelques tronçons de la mythique Route 66

- Illinois, Indiana, Ohio, ses communautés Amish et ses musées de l’aviation

- La traversée des Appalaches au Tennessee vers la Caroline du Sud

- La côte de la Georgie, le nord de la
Floride
- L’Alabama et retour à Atlanta.


… du moins le croyait-on !


Comme d’habitude, nous voyageons léger avec un billet aller et retour sans réservation, et nos cartes de crédit respectives.
Nous partons avec Virginie que nous déposerons à Houston au passage … travail oblige.

Il y a de la place sur le premier vol en partance (Delta Airlines), nous saisissons la chance.

Nous sommes en mai, l’Atlantique Nord charrie ses glaçons.

Terre-Neuve est encore sous la neige.


L’arrivée à Atlanta ne nous réserve pas de surprise particulière. Nous avons déjà transité par cet aéroport, hub de Delta, qui nous permet des correspondances faciles sur tout le pays.

Mais c’est la première fois que nous allons y louer une voiture.

Après plusieurs essais chez divers loueurs, nous échouons finalement chez Budget, qui comme tous les autres, nous dit que l’autorisation de crédit de notre carte bancaire ne nous permet pas de louer plus de deux semaines !
Nous n’avions pas pensé à cela. Jamais nous n’avions séjourné aux USA aussi longtemps. Nous étions samedi après-midi (la nuit de samedi à dimanche en France) et les banques en Province n’ouvriraient pas avant le mardi.

A noter que nous n’avons jamais pu joindre la nôtre. Le seul n° en notre possession étant un 0810, inaccessible depuis les USA.
Comme il est impossible de « jouer » sur plusieurs cartes, ni sur du cash, on nous propose une location jusqu’à épuisement du crédit. Après, il nous faut soit ramener la voiture pour un nouveau contrat, soit appeler Budget Atlanta pour faire prolonger le contrat dès le déblocage d’un nouveau crédit par la banque (ce qui se ferait automatiquement dans notre cas 12 jours plus tard). Donc tout allait bien.

Ce qu’on ne savait pas encore, c’est qu’à peine partis, trois tentatives de retrait allaient être faites pour un total modique de 45.400 Euros !!! « - Cela vient de Budget » nous a dit plus tard la banque. Et les services d’alerte aux fraudes Carte Bleue, ont immédiatement bloqué la carte.
Je suis très étonnée puisque les employés savaient déjà qu’on n’avait utilisé le maximum de crédit pour la location … Néanmoins, le voyage commençait bien mal.


Malgré l’heure avancée, nous décidons de sortir de la ville et dormons à une centaine de kilomètres de là vers le nord, à l’ECONOLODGE de CARTERSVILLE.


1 commentaire:

brunoffrance a dit…

je reste persuadé qu'il faut faire la réservation de la voiture au départ de France... le but étant de trouver, les meilleurs prix, être sûr d'avoir le véhicule à l'aéroport, ne pas devoir négocier après plus de 13 heures d'avion , avoir payé ... et pouvoir dormir ( dans la voiture ) si on ne trouve pas d'hôtel ou s' il est trop tard ( ou trop tôt le matin...) pour en prendre un.
En général, on est même surclassé ( une berline ou un cabriolet, au lieu d'une économique cacahouette.