Nombre total de pages vues

mercredi 10 septembre 2008

NORD OUEST - SEPTEMBRE 2008 - JOUR 1 – PARIS SEATTLE



Décollage de CDG à 10 h 30
Arrivée Seattle-Tacoma à 11 h 45 grâce au décalage horaire (il est 20 h 45 en France)
Pas de temps de perdu ! Nous allons pouvoir commencer à visiter.

Les formalités sont expédiées. D’une part parce que nous débarquons les premiers, et d’autre part parce que bien qu’aéroport international, Seattle n’est ni Cincinnati, New-York ou Los-Angeles. Et puis je commence à connaître par cœur les questions des agents d’immigration sans compter qu’ici ils me paraissent très cools et que nous ne sommes pas fouillés pour sortir de l’aéroport comme c’est toujours le cas à Atlanta.

Nous sommes partis pour un mois… environ. Destination : le Nord-Ouest, et la région des Grands Lacs. Retour à Paris via Chicago. Aucune réservation n’a été faite sur aucun vol, même pas sur celui qui vient de nous conduire à Seattle.

Pas de réservation de voiture ni d’hôtel nulle part non plus. C’est en totale liberté que nous allons découvrir cette magnifique région.

Nous avons choisi de partir le dernier week-end d’août et de rester en ville et aux alentours jusqu’au retour des vacanciers lundi soir (Labor Day, 1er lundi de septembre, jour férié US) pour avoir le plus de chance de trouver des hébergements bon marché sans réservation.

Donc, si nous voulons dormir dans un lit ce soir, il faut s’en préoccuper dès maintenant. J’ai déjà en ma possession un coupon pour le SeaTac Inn et quelques autres.

J’appelle d'une borne gratuite depuis l'aéroport, fait état de mon coupon et nous dormirons les deux prochains soirs dans une suite avec salon-cuisine et chambre-salle de bain pour $37 la nuit. Nous disposerons d’un accès gratuit à Internet dans le hall et d’une navette également gratuite 24 x 24 pour l’aéroport. C’est celle-ci qui vient nous chercher. Quoi rêver de mieux ?
Concernant ce motel très convenable (surtout pour son prix !), il aurait été préférable de choisir une chambre à l'étage supérieur, même s'il faut porter ses valises. En effet, dans ces "petits" motels les planchers sont souvent en bois, et être réveillés à 3 heures le matin par le voisin qui marche au-dessus de votre tête, c'est moyen. Nous en tiendrons compte tout au long du voyage.
Une fois les bagages déposés et nous rafraîchis, nous entreprenons de monter à bord d’un bus local qui passe sur la même route que le motel, afin de nous rendre à Seattle. Il est 14 h 30. J’ai déjà imprimé le plan du réseau sur internet avant de quitter la France ainsi que celui de la ville sur lequel j’ai indiqué les points d’intérêt. Et c’est parti !

Direction le Centre. Le temps est un peu gris, on remet à demain les visites panoramiques.

La fatigue et l’heure avancée (pour nous) aidant, notre rythme s’en trouve ralenti, alors cet après-midi, nous nous contentons de quelques visites.



PIKE MARKET

C’est LE marché où l’on vend, très frais, parfois bio (« organic ») et qui nous fait toujours nous demander comment se fait-il que les Américains mangent si mal !

Les étals de poissons sont une attraction à part entière disent les guides : le vendeur vous demande votre choix, le lance dans les airs, un autre l’attrape au vol, l’emballe, le pèse et vous le tend… délicatement contre quelques dollars. Aujourd'hui, c'est très calme, il ne se passe rien de tel.

Vous avez vu les pattes de crabes des neiges ? Comme le saumon, vous pouvez les faire expédier n’importe où. Attention les prix indiqués sont ceux de la livre (0,4536 Kg)



Le bruit y est assourdissant et la foule dense, nous ne nous attardons pas et allons voir la vue sur Puget Sound derrière le marché.

Une visite dans un magasin de patchwork pour terminer l’après-midi et nous reprenons le bus pour l’aéroport. En Amérique les magasins ferment tôt, les restaurants servent à dîner vers 18 h. Ces horaires qui nous dérangent lorsque nous sommes recalés, fait notre bonheur ce soir !

A Seattle, le réseau de bus s’appelle Metro, ici on comprend mieux pourquoi.

Le chemin étant court depuis l’aéroport, c’est à pied que nous allons dîner chez Denny’s à côté du SeaTac Inn où nous dormons.


Aucun commentaire: